Les dernières Chroniques



Les dernières Chroniques


mercredi 13 décembre 2017

Le cycle d'Alamänder, tome 1 : La porte des abysses


Résumé :

Jonas Alamänder, mage et détective, vient de perdre sa maison confisquée par un royaume voisin. Accom­pagné d’Edrick, l’un des soldats chargés de lui apprendre la nouvelle, et de son fidèle valet Retzel, un facétieux petit démon, il part pour Ker Fresnel, capitale de Kung-Bohr afin d’y plaider sa cause.
Jon se trouve contraint de mener l'enquête sur le meurtre mystérieux de Pallas, conseiller du roi, et de déjouer un complot visant Ernst XXX. Les aventures se succèdent, au cours desquelles l'enquêteur montre autant de talent dans l'art de sa magie que de maladresses dans ses relations humaines.
Pendant ce temps, Maek, un jeune garçon aux penchants morbides, affronte un champ de blé carnivore, afin de rallier la fameuse école des assassins "T’Sanks".

Ce que j'en pense :

J'avais tellement entendu parler de cette saga que j'étais heureuse quand j'ai été sélectionner par la masse critique de Babelio, que je remercie encore mille fois ainsi que les éditions Leha, qui ont décidé de rééditer cette saga qui sera découpée en 3 tomes et non en 5 comme à l'origine.

Je ne savais pas trop à quoi m'attendre, on me l'a plus d'une fois conseiller sans entrer dans les détails et c'est mieux, car je ne suis pas sûr que je l'aurais lu si on m'avait dit ce qui était réellement ce livre. Préjugés bonjour...

Dans cette saga de fantasy humoristique, on va suivre John à magie qui se retrouve sans maison suite à un mariage d'un roi qui obtient un bout de royaume où est situé justement son terrain. Il va donc aller faire un tour à l'administration pour essayer de récupérer son bien, mais pour cela, il va devoir résoudre un petit problème, juste un demi-dieu qui se réveille ce n'est pas grand-chose.

J'ai adoré ce premier tome et c'est bien grâce à son côté hilarant et décalé. Notre magicien va se retrouver donc sans maisons, mais pas sans raison. Il peut invoquer des démons, mais va se retrouver avec un démon inférieur qui va lui pourrir la vie. Ajouter à ça toutes les blagues possible et vous aurez en partie ce premier tome.

C'est sûr que ça change de la fantasy classique que je lis où il y a certes de l'humour, mais pas autant, mais je suis bonne public pour ce genre de chose et donc forcément, c'est passer tout seul. L'univers tient la route et très bien construit, l'intrigue génial et donc je ne peux qu'adhérer

Bref un premier tome donc qui m'a complètement conquise, je me ferai un plaisir de lire la suite. L'auteur a su mêler l'humour et la critique de notre société dans de la fantasy comme je l'aime, sans être jamais lourd. Il me tarde de me faire ce deuxième tome

Aucun commentaire:

Publier un commentaire