Les dernières Chroniques



Les dernières Chroniques


samedi 23 septembre 2017

La Roue du Temps, intégrale, tome 01 : L'Oeil du Monde


Résumé :

La Roue du Temps tourne et les Âges naissent et meurent, laissant dans leur sillage des souvenirs destinés à devenir des légendes.

C’est la Nuit de l’Hiver dans la contrée de Deux-Rivières et, en ce soir de fête, l’excitation des villageois est à son comble. C’est alors qu’arrivent trois étrangers comme le jeune Rand et ses amis d’enfance Mat et Perrin n’en avaient jamais vu : une dame noble et fascinante nommée Moiraine, son robuste compagnon et un trouvère.
De quoi leur faire oublier ce cavalier sombre et sinistre aperçu dans les bois, dont la cape ne bougeait pas en plein vent…
Mais, quand une horde de monstres sanguinaires déferle et met le village à feu et à sang, la mystérieuse Moiraine devine qu’ils recherchaient quelqu’un : pour les trois amis l’heure est venue de partir. Car la Roue du Temps interdit aux jeunes gens de flâner trop longtemps sur les routes du destin...

Ce que j'en pense :

C'est donc parti pour la lecture de grosses briques de plus de 800 pages en grand format... Oui, avec Ingrid, on a peur de rien même des longues sagas composées de briques !

En même temps, la roue du temps est une saga que je connais depuis longtemps, qui me tentait énormément, alors forcément à deux, c'est beaucoup plus facile de lire ce genre de saga. On se motive entre nous !

Dans ce premier tome, on découvre donc une histoire assez basique, un jeune homme qui va découvrir que son destin ne sera pas celui auquel il pense. Il ne restera pas dans son petit village, il va partir à l'aventure et mettre ses jours très souvent en danger. Accompagnés de ses amis, ils vont donc partir et se retrouver en plein milieu d'une guerre entre la lumière et les ténèbres. 

L'histoire a beau être basique, elle n'en est pas pour autant ennuyeuse. L'auteur arrive à nous faire facilement accrocher à son histoire qui devient au fil des pages de plus en plus prenante. Les personnages sont attachants, ils vont se retrouver dans des événements qui vont les dépasser et vont devoir gérer des situations très compliquées. L'auteur va faire en sortes qu'ils soient séparés afin que l'on puisse vraiment mieux les découvrir.

L'auteur prend vraiment son temps pour nous présenter son univers et ses personnages, ce qui fait que par moments, il y a certaines longueurs. J'avoue, que part moment, j'avais l'impression de ne pas avancer, mais bon ce n'est pas un petit tome, c'est vraiment une belle brique qu'il faut lire. Rajouter à cela que c'est du Bragelonne donc les pages sont bien remplies... Une belle grosse brique.

Bref, un premier tome que j'ai adoré mis à par les quelques longueurs et le fait que ce soit une brique, c'est une histoire qui est très prenante et la plume de l'auteur vous aide à être totalement accro. L'univers est bien expliqué, on ne s'y perd pas. Maintenant, on va essayer de se faire une brique par mois pour découvrir cette saga qui promet de très bonne lecture.

vendredi 22 septembre 2017

À ma vie, à ta mort


Résumé :

"Recouvert de symboles grecs faisant référence à Hadès, un corps mutilé et désormais inidentifiable, est retrouvé dans une cave à New York. Jeune flic fraichement sorti de l’école de police, Mike Sullivan se retrouve chargé de cette affaire qui le mènera jusqu’au pied du World Trade Center, ce terrible jour du 11 septembre 2001.
Une fois son bras vengeur lancé et bien que la faucheuse soit belle à couper le souffle, rien ne peut la stopper.
Instrument du Destin ou de la Mort elle-même, Mike devra résoudre cette affaire en empruntant des sentiers dont personne ne revient jamais."

Ce que j'en pense :

Je l'ai depuis un moment, et je me suis enfin décidé à le sortir. Il faut dire qu'il ne paraît pas être énorme, il fait moins de 400 pages sauf que voilà, ce soit écrit petit donc c'est quand même un petit pavé. J'avais lu Salem de la même auteure donc je savais déjà que la plume allait me plaire.

J'ai très vite accroché l'histoire même si certains détails m'ont d’ambler mis sur la réserve. Oui, moi les descriptions de certains cadavres, et il faut, dire qu'ici, ils sont bien amochés, ont été plus que difficiles. J'assume avoir passé certaines lignes, c'est bien pour cela que je lis très peu de thrillers...

Donc, dans ce roman, le cadavre d'une jeune fille va être retrouvé (le prologue vous donne déjà le ton sûr comment il va être...), elle a été torturée, c'est vraiment moche à voir. Le mec qui a fait, cela est quand même bien taré et tu n'as vraiment pas envie de le croiser. Au départ, c'est un vieux flic Harvey, qui va avoir l'affaire avec Mike, un jeune flic qui doit former. Ils vont essayer de trouver des pistes, mais le tueur est aussi taré que minutieux et l'enquête sera très difficile. Leur duo est juste génial, j'ai vraiment adoré leurs relations qui vont se construire, tous les événements qui vont leur tomber dessus qui va faire que chacun sera là pour l'autre, l'auteur a vraiment travaillé cela et c'est agréable.

Quand le côté fantastique arrive, là, j'adore encore plus, cette jeune fille va devenir une faucheuse. Cela ne lui plaît pas tellement, mais elle va découvrir avec le temps qu'il y a quelques choses qui cloche et c'est 11 septembre qu'elle va vraiment comprendre et qu'elle va décider de reprendre les rênes et de faire payer son meurtrier et s'occuper du complot dans lequel elle est sans vraiment le vouloir.

Les deux enquêtes se mêlent pour mon plus grand plaisir. Entre la réalité et la mythologie grecque, la lecture est un pur plaisir. On cherche, on se met en tête plein de choses, on réfléchit, on se demande bien comment tout cela va se terminer. J'ai vraiment adoré les personnages Harvey et Mike bien sûr, mais également, Ambre, le Doc et Wesley. Ils sont tous attachants, embarqués dans une histoire de fous.

Bref, j'ai adoré ma lecture même si j'avoue que certains détails étaient très durs à lire (certain, je les ai sautés, ma petite cour n'aurait pas pu, tout supporter), l'histoire est très sombre, certains événements vont précipiter les choses et une course contre la montre sera engagée. J'ai trouvé certaines petites longueurs également ce qui fait que voilà, ce n'est pas un coup de cœur, mais c'est quand même une lecture géniale et si vous n'avez pas peur d'avoir peur foncée !

jeudi 21 septembre 2017

Mercy Thompson, tome 3 : le baiser du fer


Résumé :

"Je retroussai mes babines pour lui donner une bonne vue de mes crocs. J'avais beau ne pas peser plus de quinze kilos sous ma forme de coyote, j'étais néanmoins un prédateur..."
La forme de Mercy Thompson est peut-être changeante, mais ce n'est pas le cas de sa loyauté. Lorsque son ancien patron et mentor est arrêté pour meurtre et abandonné par les siens, Mercy est la seule à vouloir l'innocenter, qu'il le veuille ou non.
Le coeur de Mercy , quant à lui, est à l'image de la nature de sa propriétaire : partagé. il balance entre deux loups-garous. Or, ces derniers ne sont pas réputés pour leur patience, et si elle ne parvient pas à faire un choix, Sam et Adam s'en chargeront peut-être pour elle...

Ce que j'en pense :

Oui, j’ai vraiment pris la résolution de m’occuper de ses sagas donc forcement, je me suis lancé dans le tome 3 et la suite suivra bientôt. Bon, j’ai encore de la marge, car j’ai beaucoup de retard. Mais ce n'est pas grave, petit à petit, on va y arriver.

Alors que dire de ce tome 3 que j’ai adoré. Il faut dire que je ne dois pas trop vous en relever et oui, c’est toujours mon problème, mais bon, j’aime les sagas, et là je vais les aligner alors mes chroniques vont toujours être compliquées à écrire.

Cette fois-ci, on est centré sur les faits, car l’ami de Mercy (son ancien patron en fait) Zee est suspecté de meurtre et bien sûr avec ce genre de créature, c’est toujours plus compliquer qu’il n’y paraît. Mercy ne laissera pas son ami et décidera de l’aider quitte à se mettre en danger.

On va découvrir les différents types de faes quelques secrets, mais également la dangerosité de savoir leur secret. Mercy va vraiment être dans des situations pas possibles pour aider Zee.
La situation va vraiment dégénérer et je n'ai vraiment pas aimé certaines scènes du récit surtout quand cela touche à Mercy.

En plus de devoir gérer l’affaire de meurtre, elle va devoir gérer ces histoires de cœur. Entre Samuel et Adam, l’histoire devient de plus en plus compliquée et Mercy devra prendre une décision qui s’avéra plus facile qu’elle ne l’aurait pensé.

Bref, un troisième tome que j’ai dévoré et donc adoré. Entre les histoires de cœurs, le meurtre, les histoires et secrets des faes pas le temps de s’ennuyer. J’ai hâte de lire la suite, car la fin est vraiment horrible et on se demande bien comment on va retrouver Mercy dans le tome suivant.

mercredi 20 septembre 2017

Les Carnets de Cerise, tome 1 : Le Zoo pétrifié



Résumé :

"Il était une fois... Quand j'étais petite, je me suis fait la promesse que si un jour, j'avais un journal intime, il commencerait comme ça. Il était une fois... ben moi, Cerise ! J'ai dix ans et demi et mon rêve, c'est de devenir romancière. Mon truc à moi pour raconter des histoires, c'est d'observer les gens, imaginer leur vie, leurs secrets. On a tous un secret enfoui que l'on ne dit pas, qui fait de nous ce que nous sommes...
En ce moment, avec les copines, on observe quelqu'un de vraiment mystérieux..."

Ce que j'en pense :

La chronique va être assez rapide, vous vous en doutez, car je ne suis pas très douée pour chroniquer les BD, comics et manga.

Cela fait très longtemps que j'entends parler de cette BD puis je les ai vus à un très bon prix lors des soldes France Loisirs alors je ne me suis pas fait prier et j'ai pris le tome 1 et 2.

Dans ce premier tome, on découvre Cerise, petite fille qui est très curieuse et qui décide de tenir un journal, pour y écrire ses aventures. Elle et ses deux copines ont une cabane dans les bois et un jour, il découvre un monsieur plein de peinture, il n'en faut pas plus pour Cerise pour mener l'enquête et découvrir ce que peut bien cacher ce vieux monsieur.

J'ai vraiment beaucoup aimé ce premier tome, les dessins sont vraiment très jolis, l'histoire est juste adorable. Je vais plonger rapidement dans le tome 2.

mardi 19 septembre 2017

Le Legs de la Faille, tome 1 : Krondor : La Trahison


Résumé :

Neuf ans après la chute de Sethanon, de terribles puissances s'éveillent à l'horizon.
Le porteur de ces mauvaises nouvelles n'est autre qu'un Moredhel, un elfe noir nommé Gorath. Le sang coule à nouveau. Les Faucons de la Nuit, la guilde d'assassins qu'on croyait anéantie, renaissent de leurs cendres et frappent impitoyablement. La politique redevient un jeu dangereux où l'on égorge le perdant. Les Six, un mystérieux groupe de magiciens, ourdissent dans l'ombre de terribles machinations.

Ils veulent mettre à genoux le royaume des Isles !

Mais il leur faudra compter avec nos vieux amis Jimmy, Locklear et Pug, bien sûr !

Ce que j'en pense :

J'avais hâte de plonger dans cette saga après un coup de cœur pour la saga de La Guerre de la faille et pareil pour la trilogie de l'empire, il y avait de grandes chances que cette saga soit encore une fois un coup de cœur. Alors pourquoi encore plus retarder notre lecture.

10 ans sont passés, la guerre de la faille est terminée, Midkemia et Kelewan font désormais divers échanges sans trop de problèmes. Mais sur Midkemia, il n'y a pas que les humains, il y a aussi les Elfes et surtout les Moredhels qui attaquent toujours les humains.

Mais voilà, alors que Locklear est envoyé comme punition aux frontières, il va sauver un Moredhels qui est poursuivi par les siens. Celui-ci va lui dire qu'il a un message pour le duc et qu'il veut lui donner en personne. Gorath sera donc emmené voir Arutha et le message qu'il va lui donner va lui faire peur ainsi qu'à Locklear et Pug qui sont les seuls dans la confiance. Le lieu où le chef de clan Deleklan veut aller est important et il ne doit pas pouvoir y aller. Un objet de pouvoir y est caché et personne ne doit l'avoir entre les mains.

Une nouvelle course contre la montre est activée, au départ j'ai eu beaucoup de mal avec Gorath, pas trop sûr que l'on puisse se fier à lui tout comme nos personnages. Mais plus on va avancer et plus on va s'attacher à lui. Il va nous faire découvrir son peuple d'une autre manière. On a retrouvé Jimmy, Arutha, mais également Pug, ils ont grandi, vieillis, changés, mais il reste des personnages que j'adore.

Ce fut donc encore un coup de cœur pour ce premier tome. Une fois bien installer, c'est foutu, vous ne lâchez plus l'histoire et les pages défilent, au final, vous dévorez le roman sans vous en rendre compte. Je ne sais pas trop ce que va nous la suite, mais j'ai qu'une hâte, c'est de la lire tellement, j'adore l'univers et ses personnages.

lundi 18 septembre 2017

Mr Mercedes


Résumé :

Midwest 2009. Un salon de l'emploi. Dans l'aube glacée, des centaine de chômeurs en quête d'un job font la queue. Soudain, une Mercedes rugissante fonce sur la foule, laissant dans son sillage huit morts et quinze blessés. Le chauffard, lui, s'est évanoui dans la brume avec sa voiture, sans laisser de traces. Un an plus tard. Bill Hodges, un flic à la retraite, reste obsédé par le massacre. Une lettre du tueur à la Mercedes va le sortir de la dépression et de l'ennui qui le guettent, le précipitant dans un redoutable jeu du chat et de la souris.

Ce que j'en pense :

Oh un thriller et oui quand Benj et Ingrid veulent vous faire lire un livre, et surtout vous faire découvrir le King (car je n'ai jamais lu cet auteur) ils savent très bien y faire.

Je me suis donc retrouvé à lire ce premier tome, et j'ai vraiment beaucoup aimé. Eh oui, comme quoi tout arrive.

Hodges, notre flic à la retraite qui n'a pas su arrêter son dernier plus gros meurtrier, va justement est contacté par celui-ci via une lettre très particulière. Hodges commençait à faire une dépression et donc ni une ni deux, il va recommencer son enquête à la recherche des éléments qu'il aurait pu laisser passer. Le tueur veut absolument jouer au chat et à la souris.

J'ai adoré ce premier tome, adoré comment l'auteur va nous mener en bateau en nous faisant croire certaines choses puis au final paf un événement et il se passe autre chose. C'est très addictif, une fois bien mise en place la traque commence et c'est dur de s’arrêter.

Notre flic va en baver, car le tueur est quelque peu cinglé et ne supporte pas qu'il commence à trouver certaines choses. Holly est également un personnage que j'ai adoré surtout qu'au départ, l'auteur ne la dépeint qu'en tant que vieille fille un peu folle sur le bord.

Bref, je vous laisse découvrir ce thriller pour ma part, j'ai vraiment accroché et l'on devrait se faire la suite assez rapidement. La fin est super bien trouvée, j'ai adoré surtout qu'on ne s'y attende pas. Et le petit mot à la toute fin et comment dire vous donne envie de savoir ce qui va se passer dans le tome suivant.

dimanche 17 septembre 2017

Anita Blake, tome 08 : Lune bleue


Résumé :

Richard, mon ex-fiancé et chef de la meute de loups-garous locale, était en train d'étudier les trolls dans le Tennessee quand il s'est fait arrêter pour tentative de viol. D'accord, nous ne sommes pas en très bons termes depuis que je l'ai plaqué pour Jean-Claude, le vampire qui me courait après depuis une éternité. Mais tout de même, je connais bien Richard. Je sais qu'il ne ferait jamais une chose pareille. Je flaire comme une machination, et déjouer les machinations, c'est mon passe-temps favori quand je ne suis pas en train de relever les morts. Donc, cap sur le Tennessee pour aller délivrer Richard. Le seul problème, c'est que je ne sais pas comment Jean-Claude va réagir. Enfin, quand je dis le seul problème... Je suis sûre que ça ne le restera pas longtemps.

Ce que j'en pense :

Cela fait un moment que je n’en avais pas lu, mais qui dit challenge où l’on doit avancer dans ses sagas, dit avancer dans les Anita Blake.

Le tome précèdant était concentré sur Jean-Claude, cette fois-ci, on se concentre sur Richard. Richard qui est parti dans un bled paumé, mais qui va quand même réussir à se mettre dans les emmerdes jusqu'au cou. Bien sûr, Anita ne va pas vouloir le laisser tomber et elle va partir à sa rescousse sans savoir dans quelle merde elle va se mettre.

La relation avec Richard est assez tendue, mais Anita est comme cela, en plus de cela vis-à-vis de la meute, c'est toujours, ça Loupa donc elle ne va pas l'abandonner. Et bon vu pourquoi il est accusé, on sait t'avance que tout est monté de toutes pièces. Ce qui serait bien, c'est de savoir pourquoi.

J'ai beaucoup aimé cette partie-là, de recherche, essayer de comprendre pourquoi le shérif est aussi con et j'en passe, mais j'ai trouvé que le sexe commençait à prendre beaucoup de places et cela, j'aime beaucoup moins, tout comme les diverses descriptions inutiles que l'on trouve tout au long du roman.

Bref, un 8e tome en demi teint. Je continue la saga de toute façon, j'ai jusqu'au 14 donc autant y aller, mais j'espère quand même que le sexe ne prendra pas encore plus de place que dans ce tome-ci, car je trouve que c'est inutile et cela gâche l'histoire.